Linéarité détecteur

La linéarité d'un détecteur peut se définir comme étant la proportionnalité rigoureuse entre le signal incident et la réponse du capteur. Cependant, cette caractéristique n'est vérifiée que sur un domaine limité de flux ou d'éclairement. A la fin des années 1980, le LNE-INM/Cnam a développé un banc de mesure des écarts de linéarité de détecteurs. Ce dispositif, basé sur la méthode d'addition de flux, utilise deux sources incohérentes montées sur deux voies symétriques et distinctes. La détermination des écarts de linéarité permet de fournir des facteurs de correction de non-linéarité selon les flux ou éclairements étudiés. Deux séries de filtres permettent de modifier les conditions de flux : - La première permet d'adapter le flux directement issu des lampes au domaine d'étude souhaité, fixant ainsi la première valeur de mesure. - La seconde, de huit filtres divisant chacun le flux par 2 permet de couvrir une étendue de 28 valeurs en deçà de cette valeur. Cette mesure d'écart de linéarité est effectuée avec une incertitude relative de 10-4. Voici un schéma du banc de mesure de l'INM :

Date de mise à jour : 7 novembre 2007